Body-shop-advice.jpg#asset:8723

Les garagistes spécialisés en réparation automobile sont régulièrement exposés aux substances volatiles cancérigènes. Il va sans dire qu’une ventilation adéquate dans ces ateliers est essentielle et que les travailleurs doivent porter des équipements de protections adéquats. Mais en plus des risques pour la santé, certains produits volatils sont inflammables et peuvent provoquer une explosion s’ils se retrouvent en grande concentration. Alors que faire avec les substances produites, les aspirer simplement? Avec n’importe quel type d’aspirateur?

Récemment, le site d’information RDN (Repairer Driven News), fondé et mis sur pied par la SCRS (Society of Collision Repair Specialists) a écrit un article mettant en garde l’industrie contre la poussière d’aluminium : http://www.repairerdrivennews.... Car bien que plusieurs types de poussières aient des propriétés explosives en grande concentration, la poussière d’aluminium présente un risque encore plus élevé comparativement aux autres particules de métal. Dans leur article, RDN site le constructeur automobile Ford qui a émis une directive aux ateliers de réparation leur recommandant d’utiliser un aspirateur central combinant les matières aspirées avec de l’eau lors de l’aspiration des particules d’aluminium afin d’éviter les risques d’explosion : https://rts.i-car.com/images/p...

Ce que Ford décrit dans ses directives, c’est le fonctionnement de l’appareil Automatik de Drainvac. Il s’agit d’un système d’aspiration centralisé où les matières aspirées sont mélangées avec de l’eau à l’entrée de l’appareil. Cette eau souillée peut alors être disposée de façon sécuritaire par la suite.

Schéma-fonctionnement-Automnatik-FR.jpg#asset:8720

Pour plus d’information sur l’appareil Automatik, veuillez suivre ce lien.